Fauteuil roulant électrique

Le fauteuil roulant électrique est recommandé par un médecin. Il est destiné aux personnes ayant des difficultés ou l'incapacité de se déplacer avec un fauteuil roulant manuel. Il existe plusieurs types de fauteuils roulants électriques qu'il faut choisir en fonction du handicap du patient. L'utilisation d'un tel matériel nécessite une formation précise.

Un fauteuil roulant électrique pour chaque usage

Il existe différents types de fauteuils roulants électriques pour répondre à chaque besoin. D'abord, il y a le fauteuil roulant électrique d'intérieur et le fauteuil roulant électrique d'extérieur. Le premier est plus petit, léger et il est souvent pliable. Ce modèle roule à 6 km/h et possède une autonomie de 10 à 16 km. Le second pour sa part est plus grand, avec une autonomie plus importante, allant jusqu'à 50 km pour les modèles haut de gamme. Mais, en moyenne, ces fauteuils roulent de 15 à 20 km au total. Les roues sont plus épaisses pour mieux amortir les sols peu lisses ou accidentés. Ensuite, il y a le fauteuil roulant verticalisateur destiné aux patients qui ont besoin de rester dans une position verticale ou semi-verticale. C'est le cas des patients ayant des risques d'escarres. Enfin, vous avez le fauteuil roulant électrique à hauteur variable. Il s'agit d'un modèle d'intérieur pour optimiser l'autonomie du patient dans la vie quotidienne. Sans recourir à une aide extérieure, l'utilisateur peut, en effet, descendre plus près du sol ou monter plus haut pour saisir par exemple des objets dans le placard.

Des motorisations différentes pour tous les besoins

Les fauteuils roulants électriques ne sont pas tous dotés de la même motorisation. Celle-ci diffère en fonction de l'utilisation que vous allez faire de votre fauteuil roulant. Il y a le fauteuil roulant électrique à propulsion qui est très agréable à conduire. Sa conduite est intuitive et sa maniabilité n'a pas d'égal. Ce genre de fauteuil roulant peut comporter divers accessoires pour faciliter le quotidien des personnes en situation de handicap. Il est idéal pour se déplacer dans un grand espace sans difficulté. Toutefois, le franchissement d'obstacle peut être assez brutal. Autre avantage de ce type de fauteuil, son achat peut être totalement pris en charge par la sécurité sociale. Il y a ensuite le fauteuil roulant à traction idéal pour les petits espaces. Si vous avez une chambre ou une cuisine à l'étroit, c'est le modèle qu'il vous faut. Comme il pivote sur lui-même, il est très facile à conduire dans une pièce restreinte ou encombrée par des meubles. De plus, il est doté de systèmes de correction de trajectoire. Vous devez toutefois savoir que sa conduite demande un certain réflexe, car elle n'est pas intuitive. Puis, il existe très peu de modèles sur le marché. Par ailleurs, l'achat de ce matériel n'est pris en compte par la sécurité sociale qu'en partie seulement.

Des boitiers de commande adaptés à l'handicap de l'utilisateur

Le marché propose aujourd'hui des boitiers basiques, mais également des boitiers des plus sophistiqués. Les personnes présentant un handicap au niveau de la mémoire ou de la compréhension peuvent ainsi se tourner vers un fauteuil roulant électrique avec un boitier basique, présentant le minimum de fonction possible. Selon le handicap de l'utilisateur, son fauteuil roulant électrique peut comprendre un boitier plus élaboré avec par exemple un écran LCD ou une fonction pouvant gérer les vérins. Quant aux joysticks, vous pouvez opter, selon le handicap de l'utilisateur, pour un fauteuil roulant électrique avec un joystick sensible, un joystick en forme de balle de tennis ou bien encore un modèle de type poignée tétra. Pour ce qui est du positionnement du boitier, les fabricants peuvent les placer sur une zone adaptée. Si l'utilisateur ne peut par exemple pas utiliser le boitier avec ses mains, il est possible de le placer au niveau du pied. Si l'utilisateur ne peut commander qu'avec son menton, le boiter peut être fixé au niveau de son menton. Avec ces possibilités, une personne qui ne peut ni utiliser ses jambes ni utiliser ses mains peut tout à fait se déplacer seule sans l'aide d'autrui. Il lui faut juste choisir un fauteuil roulant électrique avec un boitier ergonomique positionné selon ses besoins.