bas de contention avion

Porter des accessoires de compression permet de soulager les pathologies liées à la circulation sanguine comme la sensation de jambes lourdes, les varices, voire une thrombose veineuse. Mais leurs vertus ne s'arrêtent pas à leurs propriétés curatives. Les collants, chaussettes et bas de contention peuvent tout aussi bien prévenir ce type de désagréments, notamment lors de longs trajets en avion. D’ailleurs le docteur Benzimra, angiologue à Paris pense que chaque homme ou femme souffrant d’insuffisance veineuse devrait porter des bas de contention lors des trajets en avion.

L’utilisation des bas de contention en avion par les femmes mais aussi par les hommes

La station assise en altitude a tendance à favoriser la sensation de jambes lourdes, surtout sur les vols long courrier. Le fait de rester immobile peut en effet avoir un impact négatif sur la circulation sanguine, d'autant plus si l'on est confiné sur une siège étroit qui ne permet pas d'effectuer des mouvements ou des étirements des muscles. Les effets néfastes de ce confinement se traduisent par des fourmillements, voire dans les cas les plus sérieux par la formation de caillots. La déshydratation, favorisée par l'atmosphère sèche qui règne en avion, est aussi un facteur aggravant. Il convient donc de prévenir ces risques en buvant beaucoup d'eau et en portant des bas de contention en avion. Ces précautions valent aussi bien pour les hommes que pour les femmes.

La contention pour lutter contre la sensation de jambes lourdes en avion

En résumé, plusieurs facteurs entrent en ligne de compte et peuvent par conséquent contribuer à augmenter les risques: le manque de mobilité, le manque d'hydratation, et le manque d'oxygénation. Dans le sport cette méthode est utilisée pour prévenir les risques circulatoires après un effort, de plus en plus d’hommes et de femmes portent des chaussettes et des manchons de compression. Lors d’un voyage en avion porter des accessoires de compression aura pour effet de favoriser la circulation sanguine et de réduire le risque de phlébites ou de douleurs musculaires. L'action de compression fait effectivement fonction de massage et permet donc d'aider le sang à circuler dans les veines. Même si les complications liées à un vol en avion sont relativement rares, le lien entre ces pathologies et les longs trajets est en tous cas avéré scientifiquement.